AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une cohabitation qui commence (pv Aiden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Ven 29 Juil - 13:33

Cela fait 48 heures que je suis arrivé, 48 heures que mon oncle Aiden est devenu mon tuteur légal. Je ne le connais pas, je ne sais pas quel métier il fait, ce qu'il aime manger non je ne sais rien du tout. Il ne me connait pas non plus il ne sait rien du tout. Ma journée a été galère. Vraiment galère. ça aurait put être une journée de lycée banale mais non avant que j'ai eu le temps de comprendre je me suis retrouver à l'hopital. Piégé comme un rat mort. Je ne sais pas vraiment comment je suis arrivé à sortir. Peut être parce que j'ai fait un deal en promettant de revenir le lendemain pour des examens. Comment j'ai contourner mon oncle je ne sais pas mais j'ai la chance qu'il n'a pas été prévenu. Déjà qu'il a prit ma tutelle je n'ai pas à lui imposer ma maladie. Apparemment il n'est pas encore rentré. Il est 20h30. Mon bras droit est tout gonflé et un hématome est entrain de se former à l'emplacement du cathéter. J'en ai l'habitude de ça aussi. Je pose mon sac dans ma dite chambre et je redescend à la cuisine. J'ouvre le frigo.

"Il n'y a pas grand chose...."

Je soupire je ferme la porte et ouvre le placard. Je trouve une boite de riz. Il à l'air comestible. Je commence à me faire bouillir de l'eau. Je regarde à nouveau la pendule tout en marmonnant

"Je me demande bien ce que fait comme métier Aiden à rentrer si tard..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Life› embauché le : 26/07/2016
› nombre d'opérations : 187
› pseudo : blueye
› célébrité : Colin O'Donoghue
› credits : Hepburns

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Sam 30 Juil - 23:52



"Une cohabitation qui commence."

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



C’était une dure journée, et pour être honnête, il avait hâte de rentrer. Avant de rentrer au ranch, il devait passer voir la petite Sloann. Sa nièce qui était devenue depuis deux jours, sa seconde fille. Enfin, son beau-frère avait décidé de faire de lui le tuteur légal de la petite fille. Il ne connaissait rien de la jeune fille mais il ne doutait pas qu’il allait lier avec elle, une belle complicité, aussi belle qu’avec sa fille. En arrivant devant la chambre, il marqua un temps d’arrêt. Pourquoi la chambre de la jeune fille était vide. Est-ce qu’il s’était trompé de chambre ? Non, c’était impossible. Il était titulaire, il connaissait chaque patient de ce service. Sa première réaction fut de se tourner vers l’infirmière et elle fut bonne. Cette dernière lui répondit simplement. « Elle est rentrée chez elle. La jeune fille a dit que son oncle passait la chercher et qu’elle reviendrait demain sans faute pour les examens. » Il rentra dans une colère comme il en avait rarement. Il gueula contre tout le monde et se promit de faire virer les incapables avant de partir en courant vers sa voiture. Il conduisit rapidement vers son ranch. Il appartenait à sa famille depuis longtemps. Ses parents habitaient aussi sur la propriété. Il entra dans la maison en claquant la porte. « Sloann tu es là ? » Il se mit à courir dans le salon puis dans la cuisine, où il la trouva en train de cuisiner. Lorsqu’il la vit, il fut tout d’un coup soulagé. La colère venait de disparaitre. « Je ne sais pas, si je dois me réjouir ou t’engueuler. » Il avait tellement couru toute la journée qu’il s’installa sur le comptoir de la cuisine ouverte. « Il y a quelques points qu’on doit aborder toi et moi. Premièrement, on ne s’enfuit pas l’hôpital sans m’avertir avant. D’accord ? »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Dim 31 Juil - 10:15

Quand je suis seule j'aime bien mettre un peu de musique c'est pour cette raison que je suis allé cherché mon mp3 dans mon sac et que j'ai mis mes écouteurs dans mes oreilles. La musique à quelques choses d'apaisant, de calmant. Quand je suis à l'hopital et que j'ai du mal à respirer parfois une musique douce et j'arrive à me calmer à respirer plus calmement. C'est quelques choses que mon papa m'avait apprit. Mes parents me manque tellement. Bien qu'ici ça soit ma nouvelle maison, bien qu'Aiden soit quelqu'un de gentil c'est comme un inconnu à mes yeux. Je n'ai jamais eut la chance dans mon enfance de vraiment le côtoyer. Pourquoi? Je ne sais pas vraiment je crois qu'il y avait une embrouille avec entre lui son ex femme et mes parents. Enfin bon c'est compliqué. Parfois il vaut mieux éviter de poser trop de questions pour le bien de tout le monde. Le riz semble cuit. Je l'égoutte dans une passoire. Soudain je sens comme une présence. J'enlève mes écouteurs et me tourne pour voir mon oncle assit sur le comptoir de la cuisine. Comment il sait que j'étais à l’hôpital? J'avale ma salive avant de prendre la parole pour dire

"Je ne me suis pas enfuie. J'y retourne demain. Je n'ai pas à t'imposer mes problèmes."


Je mets le riz dans deux assiettes et en pose une à coté de mon oncle avant d'aller m'asseoir sur une chaise. Je prends ma fourchette de la main droite, geste que j'arrête pour changer de main vu qu'à cause du cathéter que j'ai eu dans la journée ça me fait mal. C'est donc avec la main gauche que je prends ma fourchette et prend une boucher de riz dans la bouche, je la mâchouille, l'avale avant de reprendre

"Si tu veux je te dirais la prochaine fois. Mais faut apprendre à me faire confiance, je me connais, je connais mes limites. L'hopital j'y vais souvent, je suis malade depuis toute petite, en ce moment ça va c'est juste que ce matin pour être à l'heure au lycée pour le premier jours je n'ai pas eu le temps de bien me soigner et c'est pour ça que j'ai du sang qui est remonté de mes poumons. Mais je ne veux pas t'imposer cela. Tu n'as pas à te soucier de cela ni a trop d'attacher à moi."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Life› embauché le : 26/07/2016
› nombre d'opérations : 187
› pseudo : blueye
› célébrité : Colin O'Donoghue
› credits : Hepburns

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Dim 31 Juil - 17:54



"Une cohabitation qui commence."

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



Il ne connaissait pas la jeune fille mais pourtant, il s’était inquiété comme si c’était sa propre fille. Il avait toujours eu un instant paternel, c’était pour cela que sa fille avait voulu habiter chez lui après la séparation… Et pour d’autres raisons, qui n’ont pas lui d’être maintenant. Il continua de la regarder en attendant ses explications. Il haussa un sourcil en l’entendant. « T’imposer mes problèmes ». C’était quoi ça ? Elle croyait être un fardeau pour lui ? Il avait élevé sa fille seule, car son ex-femme était souvent absente et n’avait aucun instinct maternel. Il pouvait s’occuper d’une jeune fille sans problème. De plus, il était médecin qui plus est un chirurgien. Ce n’était pas une pauvre maladie qui allait lui faire peur. Il la laissa terminer et lui servir le diner, avant de reprendre. « Tu sais, tu ne m’imposes rien, Sloann. J’ai accepté que tu viennes chez moi, si je ne voulais pas ou ne pouvais pas, je n’aurais jamais accepté que tu restes ici. » Il gouta le riz qu’elle avait fait. Une chose était sûre, elle savait se débrouiller. Heureusement, car il était un génie lorsqu’il s’agissait de tenir un bistouri mais il était vraiment nul en cuisine. On ne pouvait pas être bon par tout. « Tu n’as pas à me dire quoique ce soit, je suis au courant lorsqu’il s’agit de ta santé, Sloann. J’aimerais seulement que tu ne partes pas sans mon autorisation de l’hôpital. Tu as de la chance que je ne sois pas chef de service ou la pauvre infirmière qui a signé ta sortie aurait déjà été virée. » Il mangea plusieurs bouchée avant de se tourner vers elle, pour la regarder dans les yeux, avant de reprendre la parole. « Je ne veux plus jamais que tu dises que tu t’imposes ou qu’on se s’attache pas à toi. Je te l’accorde, on ne se connait pas mais si ton père m’a confié ta garde, c’est parce qu’il savait que je pourrais m’occuper de toi pour le quotidien, pour tes études mais surtout pour ta santé… Allez donne-moi, ton bras que je regarde ton bras, je vois bien qu’il te fait mal. »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Dim 31 Juil - 18:52

Quand on a une maladie chronique qui peu à peu évolue vers un funeste destin se n'est vraiment pas facile, autant pour la personne malade mais pas seulement c'est tout aussi difficile pour la famille qui l'entoure, les amis. J'ai eu la chance d'avoir été très bien entouré avec mes parents et mes amis que j'avais là où j'habitais avant mais ici tout est différent. Bien qu'Aiden soit mon oncle je ne le connais pas et il ne me connait pas. Je ne veux pas lui faire de mal. Non en aucun cas. Je l'écoute parler tout en mangeant mon riz dans mon assiette. Il me dit qu'il m'accepte comme je suis. Mais connait il vraiment tout? Est ce que mon père lui a déjà échangé avec lui de son vivant de mon état de santé?

"Je ne recommencerai plus. Je ne partirai plus de la sorte je te le promets."


Je plonges mon regard dans le sien. Il ne veut pas que je dise de ne pas s'attacher à moi. Je me mordille un peu la lèvre inférieur. Je ne veux faire souffrir personne. Il veut que je lui montre mon bras. Je pose mon regard un peu sur mon bras droit. Avec ma manche on ne voit pas grand chose. Après un soupir je commence à relever ma manche pour découvrir mon bras gonflé, commençant à viré sur le noir. Je lui tend mon bras en disant

"Pour mon bras c'est les cathéters qui font cela. Mes veines sont très abimés et elles claquent très souvent. Quand j'ai besoins de prises de sang ou de perfusion en général il faut me mettre un cathéter de voie centrale."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Life› embauché le : 26/07/2016
› nombre d'opérations : 187
› pseudo : blueye
› célébrité : Colin O'Donoghue
› credits : Hepburns

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Lun 1 Aoû - 17:50



"Une cohabitation qui commence."

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



Lorsqu’elle lui répondit, il y avait une pointe d’hésitation dans la voix de la jeune fille. Comme si elle n’était pas sûre qu’il soit sincère. C’est vrai, ils ne connaissaient pas, et la jeune fille ne pouvait pas savoir qu’il était médecin, que sa maladie ne lui faisait pas peur ni à lui ni à sa fille. C’était peut-être le moment d’avoir une conversation avec Sloann, elle avait sans doute des millions de questions à lui poser, mais pour l’instant, il voulait vérifier qu’elle allait bien. Il regarda son bras, qui n’était pas très beau à voir. Il avait l’habitude de voir ça, sur les enfants qui avaient beaucoup de médicaments. Il appuya et vérifia qu’il n’y avait aucune hémorragie interne ou de formation de caillot. « Ouah, tu es une vraie chef… Tu seras surement un grand médecin, mais tu sais, j’ai déjà vu pire… Tes veines ne sont peut-être pas belles mais je t’assure que tout va bien. » Il lâcha son bras pour continuer de manger. Il n’y avait rien d’extraordinaire dans le plat qu’avait préparé la jeune fille mais c’était surement mieux, que ce qu’il aurait pu faire. S’il devait attribuer un seul regret dans son mariage, c’était que son ex-femme était un vrai cordon bleu, et sa fille avait eu ce gêne. Heureusement pour elle. « Je sais que tu dois avoir beaucoup de questions : sur moi, sur ta cousine ou sur la relation que j’avais avec ton père donc n’hésite pas à poser des questions. » Comme, elle ne disait rien, il se décida à se présenter un peu. « J’ai 35 ans, je suis l’ex-mari de la sœur de ton père… Ah et je suis chirurgien pédiatrique à l’hôpital de Chicago. »

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Lun 1 Aoû - 18:04

Je laisse Aiden regarder mon bras, je sais quand quelques semaines l'hématome qui se sera formé aura disparut totalement, se n'est pas grave ça fait juste mal au début et après se n'est pas très esthétique. Depuis toute petite j'entends des mots médicaux, je vois des livres, j'entends des médecins parler, parfois des internes se posant des questions. ça m'arrivais dans mon ancien hopital de parfois sympathiser avec certains et de les aider à réviser. J'ai une bonne mémoire et une mémoire photographique. Ce que je vois je le retiens et je peux le reproduire. Je reste silencieuse tout en mâchouillant mon riz. Je le laisse parler tout en le regardant. Il a raison des questions j'en ai vraiment beaucoup en tête. Mais parfois j'aime bien observer avant de lancer un questionnement. Il m'explique qu'il est chirurgien pédiatrique, ça répond à ma question sur le fait qu'il était au courant que je j'étais à l'hopital. Il a 35 ans. Il est l'ex-mari de la soeur de mon père. J'avale ma bouchée de riz avant de dire

"Moi c'est Sloann mais les gens m'appelle souvent Slo. J'aime bien le dessin, la musique. Niveau études je n'ai pas trop de soucis pour suivre malgré les séjours à l'hopital. Quand je regarde quelques choses je le retiens. J'aime bien cuisiner aussi. Quand j'étais petite je cuisinais avec mon père. Maman travaillait tard et papa avait un mi temps. Je ne fume pas, je ne me drogue pas. Je n'ai pas peur de la mort mais j'ai peur ici. Je ne connais personne, je ne sais pas trop ce que je vais arriver à faire j'aimerais bien faire des études de médecine ou de dessinatrice."
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Life› embauché le : 26/07/2016
› nombre d'opérations : 187
› pseudo : blueye
› célébrité : Colin O'Donoghue
› credits : Hepburns

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Mer 3 Aoû - 13:17



"Une cohabitation qui commence."

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



Il avait toujours eu un don pour parler avec les enfants. C'était aussi pour ça qu'il avait choisi la pédiatrie. Les gens trouvaient ça bizarre. Il était si intelligent, le meilleur dans tout. Il aurait pu aller en Plastic et gagner des millions, ou être un dieu de la cardiologie mais, il ne voulait pas la gloire. Il voulait seulement être bien dans son job. En tout cas, son don de parler avec les jeunes venait encore de faire des miracles avec la jeune fille. En l'espace d'un instant, elle commença à se détendre et à lui parler. Il l'écouta attentivement. Ce qui était plutôt rare en ce moment lorsqu'une femme lui parlait, mais Sloann n'était pas une des nombreuses femmes qu'il rencontrait dans les bars... qui étaient aussi barbantes que superficielles. Elle était sa nièce et encore une enfant. "Tu sais quoi... Heureusement que tu es là : ça m'évitera de faire exploser notre cuisine..." dit-il en explosant de rire. C'est vrai que la cuisine et lui ça faisait quarante. Heureusement que sa fille était là. "Je me souviens que ton père aimait faire la cuisine... Il aidait souvent ta grand-mère." Il lui fit un petit sourire. Aujourd’hui, il regrettait tout ce qui s'était passé. Il pouvait le dire, maintenant, son ex-femme avait détruit sa vie... "Tu sais, si tu veux, tu pourrais venir faire un stage d'une journée à l'hôpital avec moi? Tu verrais si ça te plait. Ou alors, tu dessine et tu redécores la maison car pour ta cousine et moi, niveau dessin, on est nulle."

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Mer 3 Aoû - 13:29

Tout s'apprend, la cuisine, le dessin en font partis. C'est comme un art. Toute discipline demande de l'apprentissage et de la patience. En cuisine il faut être précis tout comme en dessin, en médecine aussi il faut être précis. Partout on trouve des règles. Mon oncle semble un piètre cuisinier je rajouterai qu'il n 'y a pas grand chose à manger non plus dans le frigo ou les placards ou alors c'est ranger ailleurs. Je fini mon assiette de riz tout en écoutant les paroles de mon oncle. Pour sa proposition de passer une journée à l'hopital avec lui se n'est pas que j'aimerai pas mais vu mon état de santé c'est pas vraiment très recommandé. Je soupire avant de prendre la parole pour dire

"Je ne me souviens plus trop de ma grand mère. Ce que j'aime bien dans la cuisine c'est essayer de nouvelles choses cuisiner à bas prix. Avec peu de chose on peut faire d’excellente choses. Pour la proposition ça serait cool mais je sais pas si c'est une riche idée je peux être un danger si je croise des personnes qui n'ont plus défenses immunitaire je peux les rendre malade"


C'est ce qu'on m'a dit dans mon ancien hopital. Tout comme on m'a dit que devenir médecin n'est pas forcément une riche idée. Je bois une gorgée d'eau avant de reprendre

"Je dessine un peu de tout mais c'est souvent fait au stylo noir ou crayons de papier donc il n'y a pas vraiment de couleurs dedans. Je pourrais peut être vous apprendre à cuisiner? Ma cousine et toi?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Life› embauché le : 26/07/2016
› nombre d'opérations : 187
› pseudo : blueye
› célébrité : Colin O'Donoghue
› credits : Hepburns

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Jeu 4 Aoû - 15:43



"Une cohabitation qui commence."

L'amour est resté, comme une grande image survit seule au réveil dans un son effacé - Lamartine



Cette adolescente était vraiment intelligente. S'il lui avait proposé, c'est qu'il savait que ce n'était pas un risque pour elle. Bien sûr, il n'allait pas lui faire faire, des choses, qui risquer de mettre en péril sa santé et celle des autres. Il était peut-être impulsif mais pas inconscient. Il lui souririt avant de la rassurer. "Et bien, tu es bien renseigné... Mais, je ne suis pas stupide, je ne vais pas te faire, faire des choses trop durs pour toi... Et je ne te mettrais jamais en contacte avec des gens que tu pourrais rendre malade... Je ne suis pas fou. De plus, tu viendrais soit la matiné, soit l'après midi, je ne voudrais pas que tu te fatigues. " Il lui sourit et voyant qu'elle avait terminé, il prit les assiettes et commença à débarasser. C'était le moins, qu'il puisse faire... Elle avait déjà cuisiné et en plus, elle avait passé la journée à l'hôpital. Il fallait qu'elle se repose. "Ta cousine n'a pas besoin de cours... Elle cuisine parfaitement. Je t'avoue qu'elle a déjà essayé de m'apprendre sans grande réussite mais je suis sûre que tu t'enderais très bien avec elle..." Sa fille était partie passer quelques jours chez une amie au sud de Los Angeles. Aiden avait totalement confiance en elle, et il l'avait laissé partir sans lui demander de compte. "Tu sais, je me souviens très bien de ta grand-mère... Une femme charmante et aimante. Je trouve que tu lui ressembles beaucoup physiquement. Tu voudrais voir des photos de ton père et moi, lorsque nous étions plus jeunes? "

Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   Mer 10 Aoû - 19:25

Pour être bien renseigné en effet on peut dire que je le suis à force de m'entendre rabâcher toujours la même chose on enregistre. Les règles, le danger, les soins, les hospitalisations. Dans mon ancien hôpital il y avait beaucoup de règles, parfois j'avais l'impression qu'on voulait me transformer en enfant bulle. Enfermé dans une pièce stérile avec aucun contact avec l'extérieur. Il y a des jours où j'avais envie de tout arrêter mais je ne pouvais pas. Je trouvais la force avec mes parents et mon frère de coeur. Lui aussi est décédé il me manque tellement. Je plonge mon regard dans celui de mon oncle en disant

"On m'a bien formaté dans l'ancien hopital où j'allais. Je suis heureuse d'avoir un peu plus de liberté de pouvoir faire un peu plus des choses qui me plaise et de ne pas être enfermé dans une chambre stérile 24 heures sur 24"

Je le vois débarrasser. Je voulais le faire mais il m'a devancer. Je vais chercher une éponge pour nettoyer la table tout en l'écoutant parler. J'espère que je m'entendrais bien avec ma cousine. Je ne l'a connais pas. Mon oncle me parle de ma grand mère et de mon père. Je rince l'éponge en disant

"J'aimerai bien voir des photos. Mais avant est ce que je peux aller à la salle de bain?"
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Une cohabitation qui commence (pv Aiden)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une cohabitation qui commence (pv Aiden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» N°8077 ▪ Sourire à ses ennemis ne met pas fin au combat - pv rose and aiden
» N°8077; MY HAND SEARCHES FOR YOUR HAND | aiden
» [Presentation Aiden.pearce.
» AIDEN & PANAMEE •• « 2 garçons, 1 fille, 3 possibilités »
» Sakitsu rejette la nouvelle livebox cohabitation impossible

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road's Hope :: Fifth step :: Los Angeles City :: San Fernando Valley :: Livings-