AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 #068 - When you came into my life [Aileen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 27/07/2016
› nombre d'opérations : 41
› pseudo : ///
› célébrité : Boyd Holbrook

MessageSujet: #068 - When you came into my life [Aileen]   Jeu 11 Aoû - 16:34


WHEN YOU CAME INTO MY LIFE [AILEEN]
Scorpions - When you came into my life

A chaque fois, c’est toujours la même chanson après l’une de ses éprouvantes soirées dans le ring. Elle croise son regard, et il s’y perd bien volontiers en s’appuyant contre les cordes. Un petit sourire au coin des lèvres tandis que le sang coule le long de sa peau. Le liquide gouttant sur le sol avant qu’il ne dépose les lèvres sur les siennes. Brigdam lui murmurait une nouvelle fois qu’il l’aimait avant de lui voler un dernier baiser. Quelques instants plus tard, il disparaissait derrière le rideau se laissant prendre en charge par les médecins officiels de la fédération. Une tape amicale sur l’épaule, une accolade, un clin d’œil et quelques mots pour son « adversaire », en réalité son collègue.  

Une douche chaude… Il en rêvait pendant plusieurs heures avant de pouvoir y mettre un pied. Elle était pourtant essentielle après l’une de ses éprouvantes soirées. Il s’y glissait lentement, douloureusement laissant un grognement s’échapper de ses lèvres. Les muscles raides, les os craquants et les coupures pleines de sang sec. Quoi de mieux que de laisser glisser sous le pommeau de douche ? L’eau chaude ruisselante sur la peau abîmée dans un soupir de soulagement. Les doigts se refermant sur le thermostat montant la température aux alentours des 38°c. Cette douche était une bénédiction et alors qu’il se laissait envelopper par la vapeur d’eau. Sur le visage de Brigdam se dessinait sourire au coin des lèvres, baissant les yeux sur ses mains se débarrassant lentement des traces de sang.

Brigdam serrait lentement les poings s’appuyant contre le mur en carrelage. Pourquoi faisait-il ces choses extrêmes ? Il y ressentait une décharge d’adrénaline s’injectant directement vers le cœur. Les chants des spectateurs se mêlant aux différentes réactions étaient sa seule récompense pendant le match. Quand le sang lui recouvrait le visage et brouillait sa vision. Que cette odeur et ce goût lui serraient la gorge en lui déchargeant une nouvelle dose d’adrénaline dans l’organisme. Il n’entendait qu’eux et ce plaisir qu’ils prenaient à voir deux hommes dépasser certaines limites. Sa vie dans le ring avait cependant beaucoup changé depuis quelques années.

Depuis la première fois qu’il avait croiser son regard dans l’arène. Quand son corps refusait d’aller plus loin dans le combat. Au moment où il pensait mettre un terme au scénario prévu pour la soirée. A l’instant même où l’une de ses veines frontale était sectionné par accident. Quand ce masque de sang recouvrait son visage. Le temps s’arrêtait lorsqu’il rampait et se laisser gésir sur la première corde. A la fois par réflexe pour le spectacle mais aussi dans le but de scruter la salle. Il cherchait sa crinière blonde. La crinière de Aileen, SA Aileen. Elle était sa force.

L’eau ruisselait encore sur son corps, un simple short comme accoutrement lorsqu’il passait la porte de la salle de bain. Les cheveux détrempés et différents pansements recouvrant ses cotes déjà bien meurtries par les années d‘expérience. Il sifflotait doucement l’air que sa web-radio diffusait dans les hauts-parleurs de son ordinateur. Brigdam ne pouvait passer une journée sans écouter sa musique. C’était SA radio et ce soir, elle diffusait une émission spéciale Scorpions. Pour son plus grand plaisir depuis son retour à la maison. Il se penchait lentement au dessus de son clavier augmentant lentement le son pour entendre When you came into my life. Un petit sourire amoureux au coin des lèvres apercevant sa Aileen dans l’entrebâillure d’une porte. C’était sa récompense personnelle lorsqu’il n’était pas prévu pour gagner ses combats ou son tournoi. La vision de SA blonde. Il s’avançait doucement dans la pièce et silencieusement, laissant glisser ses mains sur ses hanches, dans son dos. La tête se calant dans son cou pour venir lui déposer un tendre baiser, l’enlaçant doucement et chantonnant dans son oreille comme a chaque fois qu’il entendait ce morceau.

« When you came into my life... It took my breath away ‘cause your love has found its way… to my hearttttttt » Il souriait une nouvelle fois doucement en l’obligeant à lui faire fasse avec tendresse. Il détournait lentement son regard des yeux de sa blonde à lui pour observer son reflet dans la vitre. Le pansement sur son front était habituel mais celui au niveau de son arcade l’était moins. « A croire que cette chanson existe pour que je t’offre autre chose que du sang... Tu veux faire quoi demain ?» Il plongeait a nouveau son regard dans le sien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Life› embauché le : 07/08/2016
› nombre d'opérations : 38
› pseudo : spf
› célébrité : Amber Heard
› credits : kidonholiday & tumblrgifhunt

MessageSujet: Re: #068 - When you came into my life [Aileen]   Lun 15 Aoû - 17:18

« When you came into my life »
Feat : Bridgam & Aileen
Le sang. SON sang. Son estomac se crispait à l’instant même où le choc avait lieu. Le souffle court, les poings serrés, elle l’observait, ne pouvant s’empêcher de s’inquiéter et de se crisper à chaque coup qu’il recevait. Malgré cela elle savait qu’il était fort, qu’il avait conscience de ce qu’il faisait mais c’était plus fort qu’elle. Elle était pourtant là, son regard venant à la rencontre du sien, un doux et léger sourire s’esquissant au creux de son visage alors qu’il se redressait, une longue traînée de sang sur son visage. La fin du combat retentissait enfin, le soulagement envahissant chaque fibre de son être. Un soir de plus où ses émotions avaient été mises à rude épreuve. La pression redescendait doucement, il s’approchait, ses mots et ses lèvres venant à la rencontre des siennes, la rassurant, l’apaisant.

Un long souffle retenu jusque là s’échappait de ses lèvres dès lors qu’il avait disparu de son champ de vision. Se retournant vers la foule encore survoltée et excitée par ce combat, elle avançait à pas de fourmi parmi eux, interpellée à de nombreuses reprises par des connaissances qui, enjouées, échangeaient quelques mots sur le combat et reprenaient les moments forts…

[…]

Son Bridgam. En appui contre le cadran de la porte, elle le contemplait sans un bruit avant qu’il s’aperçoive de sa présence. La tête légèrement penchée sur le côté, elle souriait tendrement en le voyant la rejoindre, glissant ses mains autour de son cou, fermant  les yeux un instant alors qu’il baisait son cou. Lui qui pouvait se montrer si impitoyable et violent lors d’un combat, avait toujours fait preuve d’une tendresse incroyable avec elle. Un contraste flagrant.

Caressant doucement sa nuque encore tendue, elle laissait sa main redescendre sur son torse contournant les pansements qui ornaient un côté. Ca serait encore pire demain, à froid. Elle n’aimait pas voir son corps contusionné, écorché, abîmé. Une petite moue traversait déjà son visage non intentionnellement. Il savait ce qu’elle pensait ils s’étaient déjà bien assez disputés là-dessus. « Je n’aime pas te voir tout cassé… » murmurait-elle, n’osant même pas appuyer son front contre le sien, se contentant de frotter son nez avec le sien légèrement. « Tu sais bien que demain tu vas être courbaturé et crevé… d’ailleurs tu devrais mettre de la glace au moins sur ton visage avant que ça ne gonfle davantage… » Elle se détachait de lui pour aller jusqu’au frigo, revenant quelques instants plus tard avec une poche de glace qu’elle appliqua sur son arcade et une partie de son front. « Tu as eu de la chance que ça ne touche pas l’œil… »

014 © Lunay's invention


Dernière édition par Aileen Miller le Mer 7 Sep - 14:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 27/07/2016
› nombre d'opérations : 41
› pseudo : ///
› célébrité : Boyd Holbrook

MessageSujet: Re: #068 - When you came into my life [Aileen]   Dim 28 Aoû - 12:05


WHEN YOU CAME INTO MY LIFE [AILEEN]
Scorpions - When you came into my life

Un sourire. C’est ce qui s’affichait au coin de ses lèvres pendant que ses yeux parcouraient son visage. Il l’observait comme un homme qui ne l’avait pas vu depuis plusieurs années. Le blond imprégnait amoureusement dans son esprit le moindre détail de son visage. Le simple contact de sa peau contre la sienne. Elle lui dégageait cet aura de tendresse si contrastant avec ses actions d’il y a plusieurs heures. La petite moue qui apparaissait sur son visage à chaque fois qu’elle posait ses doigts ou ses yeux sur l’une de ses cicatrices. Cette expression sur le visage de sa blonde. Elle le rendait d’autant plus follement amoureux de sa chirurgienne. Il la serrait un peu plus délicatement contre elle. A la limite de l’amusement…

Elle n’aimait pas le voir dans le ring. Tout comme elle n’aimait pas découvrir une nouvelle cicatrice sur son corps. Le sang ruisselant le long de son visage et de son torse. Les centaines d’éclats de verres dans la peau. C’était étrangement le point de départ de leur relation il y a quelques années. Elle était apparue sauvagement dans son champ de vision. Pétrifiée par la violence qu’elle venait d’apercevoir dans le ring. L’hémoglobine recouvrant le tapis jonchés de débris de verres. Dans cette sanglante violence, le temps s’était arrêté alors qu’il avait pris le temps de détailler chacun des traits de son visage.  « Je tiens encore debout… » Murmurait-il doucement en réponse à sa jolie blonde. Elle se détachait soudainement de lui. Il n’aimait pas cette sensation lorsqu’elle s’éloigner de lui après avoir détailler chacune de ses cicatrices. La peur tiraillait son estomac. Celle d’avoir connu le contact de sa peau pour la dernière fois avant qu’elle ne jette définitivement un sac par-dessus son épaule. Qu’elle décide de refaire sa vie en s’éloignant des cicatrices, de l’odeur et du goût du sang.

Il détournait la tête vers ses cotes marquées par les années de violence. Un sourire triste parcourant son visage. Brigdam ne regrettait aucune de ses actions. Elles étaient une partie de son histoire et sa carte d’identité. Un souvenir heureux ou triste. Une prestigieuse victoire. Une défaite. La dernière fois qu’il a partager des moments avec l’un de ses collègues aujourd’hui six pieds sous terre. Le jour de sa rencontre avec Aileen. La première fois qu’elle a acceptée de venir voir son blond dans un ring. Le contact de la poche de glace sur son arcade laissait un frisson s’emparer de ses membres. Les yeux se reposant sur le visage de sa chirurgienne. Il s’approchait lentement pour venir lui subtiliser un baiser en appuyant la poche sur son arcade. Les doigts de son autre main se mêlant aux siens l’obligeant à s’asseoir sur lui dans le canapé. « C’est pour éviter ce genre de choses que j’ai choisi une chirurgienne… » Un ton amusé dans sa voix en lui adressant un clin d’œil.

Brigdam s’enfonçait volontairement dans le canapé. Il laissait tomber la poche de glace de son arcade. « On m’aurait appeler Brig’, le pirate. J’aurais mis un bandeau noir sur mon œil et laisser pousser ma barbe… Tu trouves pas que ca serait carrément sexy ? » Il rigolait en déformant son visage dans le même expression de pirate que Popeye. La douleur tiraillant son arcade fraîchement refermée le laissait échappant un grognement de douleur. Les mains se déposant délicatement sur les hanches de sa blonde pour venir lui voler un nouveau baiser. « J’ai refuser un booking a neuf billets a Sacramento, demain… Juste pour passer du temps avec toi… On pourrait manger un morceau près de Griffith Park et p’tet dire bonjour a quelques personnes… » Il lui souriait tendrement avant de lui lâcher un nouveau clin d’œil « Ou simplement Netflix & Chill ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Life› embauché le : 07/08/2016
› nombre d'opérations : 38
› pseudo : spf
› célébrité : Amber Heard
› credits : kidonholiday & tumblrgifhunt

MessageSujet: Re: #068 - When you came into my life [Aileen]   Mer 7 Sep - 14:58

« When you came into my life »
Feat : Bridgam & Aileen
La glace permettrait à son si beau minois de ne pas trop gonfler mais le mal était déjà fait de toute façon. C’était dur pour elle de le voir ainsi, d’autant plus parce qu’elle avait décidé de vouer sa vie à soigner les gens. Elle leur venait en aide, les rassurait, les recousait…  Mais dans cette situation, elle restait spectatrice, elle le regardait se faire blesser sans lever le petit doigt. Elle s’était souvent retenue d’intervenir, elle savait que c’était un show mais les blessures, elles, étaient tout ce qu’il y a de plus réelles. Bon sang que c’était difficile. Mais elle le savait, elle l’avait accepté en se mettant avec lui, elle n’approuvait pas mais elle l’aimait lui tout entier, cette partie là de lui y compris.

Sa main se glissa dans la sienne et elle se laissa entrainer sur le canapé, venant s’asseoir sur ses genoux, une jambe de chaque côté de son corps. Tout était tellement calme autour d’eux, il n’y avait que cette douce mélodie de fond et leurs respirations… ils étaient loin des cris de la foule, de l’excitation générale, du bruit des éléments heurtant son blond à elle. Rien qu’eux deux, là…

Elle leva les yeux au ciel riant doucement alors qu’il employait son habituel humour pour dédramatiser la situation. Elle aurait pu lui gueuler dessus à la place, lui dire combien ça aurait pu être grave mais ce soir, elle n’en avait pas envie. Il était là, entier, bien qu’abimé et c’était tout ce qu’elle voulait en cet instant. Alors elle rentra dans son jeu, faisant mine de poser sa main sur son œil pour le cacher puis de l’enlever pour retrouver la couleur de ses jolies prunelles. Elle répéta son geste plusieurs fois, un œil, deux yeux, un œil, deux yeux, penchant légèrement la tête sur le côté, prenant un air pensif. En le voyant grimacer, elle fit instinctivement de même, sa main venant se poser sur sa joue, s’assurant qu’il allait bien, l’autre tenant la glace sur son front. « Arrêtes de faire l’idiot, tu vas rouvrir tes points ! » Il se redressa pour venir l’embrasser, baiser auquel elle répondit tendrement, avant de venir se blottir délicatement contre lui. « Tu es déjà terriblement sexy ainsi, inutile de devenir borgne. » Elle cala sa tête sur son épaule et ses lèvres déposèrent un doux baiser sur l’arête de sa mâchoire avant d’y frotter son nez contre amoureusement. Elle écoutait le son de sa respiration lente et sereine, elle s’imprégnait de son odeur qu’elle aimait tant, fermant un instant les yeux.

Il évoqua alors le planning du lendemain et son refus à une offre plus qu’alléchante. Elle devait bien avouer que c’était le genre d’attentions qui la touchaient et qu’elle appréciait. Se redressant, son regard vint à la rencontre du sien alors que du bout des doigts, elle caressait sa barbe naissante. « Quel choix difficile…  on peut aussi rester ici et faire des câlins dès maintenant…encore… » Ses lèvres caressèrent les siennes « et encore… » Sa voix n’était qu’un murmure contre lui à présent, déposant un léger baiser sur ses lèvres. « Et encore… » Elle intensifia le baiser, se collant à lui. Elle avait besoin de le sentir contre elle en cet instant, comme pour s’assurer qu’il était toujours bien là. « A moins que tu sois trop fatigué pour ça… »

014 © Lunay's invention
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 27/07/2016
› nombre d'opérations : 41
› pseudo : ///
› célébrité : Boyd Holbrook

MessageSujet: Re: #068 - When you came into my life [Aileen]   Jeu 8 Sep - 18:50


WHEN YOU CAME INTO MY LIFE [AILEEN]
Scorpions - When you came into my life

Une de ses mains se perdait lentement dans les cheveux de sa blonde. Elle callait doucement sa tête sur son épaule et ses lèvres entraient en contact avec sa mâchoire. Une profonde inspiration emplissant ses poumons et son odeur enivrante caressant ses narines. Brigdam fermait lentement ses yeux resserrant doucement son étreinte autour du corps de son petit bout de femme. L’esprit encore légèrement hagard par les impacts reçus au crâne plus tôt dans la soirée. Le blond ne pensait plus. Il profitait simplement de l’instant présent laissant passer délicatement son pouce contre sa peau. L’extrémité de ses doigts caressant sa barbe naissante et laissant se dessiner un petit sourire au coin de ses lèvres. A vrai dire, il y avait bien quelque chose qui lui passait par l’esprit au moment même ou les doigts de sa blonde passaient le long de sa mâchoire.

Combien avait-il eu de détracteur dans le milieu lorsqu’il avait pris la décision de se consacrer uniquement aux combats ultra violent ? Le nombre de cicatrice qu’il possède sur le corps ne suffirais pas à compter un à un ces personnes. Il n’y arriverait jamais. Brigdam ne serait qu’un autre de ces malades mentaux n’ayant aucun talent et se contentant de frapper un homme aussi fort que possible avec une batte de baseball. Quand le talent ne suffit pas à devenir un grand du divertissement sportif alors le recours aux moments incroyables était la dernière solution. Ces phrases, elles étaient familières à ses oreilles. Il ne savait pas combien de fois il avait entendu celles-ci mais chaque mot qui avait frapper dans son oreille. Brigdam était conscient qu’il attisait un peu plus les braises bouillonnantes pour prouver qu’il pouvait combiner talent et violence. C’était devenu sa marque de fabrique et elle fonctionnais depuis de nombreuses années alors on s’en était directement pris à sa vie privée. Il ne gagnerait jamais d’argent en suffisance pour survivre. Il ne resterait qu’un looser que l’on avait découvert comme concierge dans un hôpital. Un homme mutilé qui ne trouverais jamais l’amour en raison des litres d’hémoglobine qu’il versait chaque fois qu’il entrait dans ce ring…

Il souriait doucement en ouvrant les yeux sur la magnifique créature qui venait caresser délicatement ses lèvres des siennes. Le simple murmure de sa voix dans l’oreille l’obligeait à répondre à son baiser. Le corps de sa blonde se collant à son corps meurtri et lacérer. Les yeux dans ceux de sa petite amie. Brigdam laissait un petit sourire apparaître au coin de ses lèvres et comme seule réponse fondait avec passion sur celles de sa blonde. Une main caressant délicatement son dos et descendant le long de sa colonne vertébrale. Brigdam se séparait lentement des lèvres de Mademoiselle Mille pour venir embrasser avec tendresse son menton. Un sourire au coin des lèvres et sentant son cœur s’emballer. Elle avait ce don depuis le premier jour de leur rencontre. Il ne comprenait pas comment en si peu de temps après cette première fois, elle était devenue sa blonde. Ce sentiment de possessivité et de jalousie qu’il ressentait au plus profond de lui lorsqu’il l’observait souriante à un autre homme. Brigdam, il voulait Aileen uniquement pour lui et il y a réussi. Elle était devenue la sienne et il ne se cachait pas pour le dire avec fierté. Elle était sa blonde.

La sensation de son corps contre le sien lui était réconfortante. Les lèvres parcourant le cou de la blonde dans un petit sourire a chacun des baisers qu’il déposait sur sa peau. La main se déposant avec fermeté mais douceur sur les fesses de la jeune femme. « Depuis le premier jour tu me rends fou… » Soufflait il avec un air amusé en remontant pour s’emparer de ses lèvres « Un jour, tu me tueras… » Murmurait-il dans son oreille renversant soudainement la tendance pour l’allongée dans le canapé. Les poings serrés de part et d’autres de sa tête avec un sourire au coin des lèvres et se collant toujours plus a elle. Un simple murmure se transformant presque en grognement lorsqu’il vint lui voler une nouvelle fois ses lèvres « d’épuisement… ou d’amour… mais tu me tueras… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


No Worries
Life

MessageSujet: Re: #068 - When you came into my life [Aileen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

#068 - When you came into my life [Aileen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» City Life sur Macbook ?
» city life edition 2008
» [Half-Life] Jumping Aera
» Half Life 2 Survivor vers 1 & 2 (Taito Type-X+)
» [Résolu] Ravenous Trap + Capacité dredge (life from the loam)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road's Hope :: Fifth step :: Los Angeles City :: Central :: Livings-