AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Alaska Bennett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 11:47



- Alaska Bennett -
On se sert de l'avenir pour échapper au présent.


Nom et prénom: Alaska, Madilyn, Bennett. Alaska, c'est du froid, les flocons qui virevoltent, et la mer qui s'échoue langoureusement sur le rocher qu'est la vie, Alaska, c'est aussi la force d'un pays, la beauté de la nature hivernale. C'est du moins l'explication irraisonnable que ses parents ont donné à son prénom. Celle raisonnable que son père, banquier n'a cessé de prétendre auprès de ses collègues est que c'est joli, et original. Ça l'est, elle aime son prénom. Madilyne est un honneur à sa grand-mère qui, résistante, a perdu la vie lors de ses séjours en France. Elle l'a toujours admiré, avec la façon naïve des enfants de la rendre parfaite. Elle ne peut s'en empêcher, c'est devenu un modèle. Une femme intelligente, belle et insoumise face à une réalité qui les engloutissait tous. Quand Alaska présente sa carte d'identité, elle se sent fière. Fière de porter le nom de cette héroïne. Et Bennett. Le nom de sa mère, aux origines marseillaises, était Montale. Un nom frais et doux que pourtant elle ne cesse d'involontairement écorcher. Bennett lui convient parfaitement.
Âge: Trente-huit ans. Le temps est passé, il passe et repasse sur sa silhouette. Sans être vieille, elle se sent moins belle se remémorant ses années où ses hanches saillantes venaient d'être frôlées du bout des doigts pour la première fois, où elle était cette adolescente que la jeunesse embellissait. Elle a peur. Peur de voir son dos se courber, des rides se former, et ses bras se fripper. Le temps passe, file entre ses doigts, et sa peur légendaire du lendemain la surprend dans son lit.
Date et lieu de naissance: Née en 1978 à San Francisco, tout les 22 du mois d'avril, Alaska fête son anniversaire.
Nationalité et origine(s): Le parfum du hot dog qui grille, les tee shirt I ♡ N.Y ornant les torses battant d'excitation des touristes, et les buildings si hauts que les rêveurs en ont des torticolis, les États-Unis sont sa grande maison. Elle tient aussi de sa mère la nationalité française bien qu'elle n'y se soit presque pas rendue.
Profession/études: Chirurgienne cardio-thoracique suite à de multitudes d'années d'études en internat, telle est la profession d'Alaska.
Statut civil: Célibataire et sans enfant, depuis la tromperie de son ancien fiancé, elle ne croit plus aux relations sérieuses, ou du moins en délaisse l'idée pour sa carrière professionnelle.
Situation financière: Aisée.
Groupe: Radioactive.


This Is Why We Fight


✃ Comment êtes vous arrivé au Road's Hope Hospital? Suite à mes années d'études en interne à Los Angeles, j'ai été embauchée par Road's Hope Hospital, où rapidement j'ai connu mon succès. Mes talents de chirurgienne m'ont valu une certaine renommée, et j'enchaîne inlassablement les opérations avec la même passion pour la médecine qu'à mes débuts.
✃ Quels sont vos pires et meilleurs souvenirs dans cet hôpital ? Ma première opération est sûrement le meilleur souvenir que je puisse avoir. Les mains encore fébriles en saisissant les outils, le regard inquiet rivé sur mes collègues, j'avais peur. Pourtant, j'ai réussi et cela m'a encouragé dans cette carrière parfois sinueuses. Avec ses hauts et ses bas. La pire chose à affronter ici est la mort. Elle imprègne les couloirs, les chambres, et les pleurs des proches qui attendent le résultat en sont la pire expression. Voir mourir un patient, c'est perdre une partie de son coeur. Un morceau craquelé qui a fini par se détacher.
✃ Comment voyez vous votre avenir aujourd'hui? Je ne le vois pas, je vis au jour le jour en tentant de m'accrocher au présent. J'imagine tout mes lendemains, les gants enfilés, la blouse revêtue, et le masque sur le nez, je m'imagine comme je suis.


Intelligente, Froide, Courageuse, Compliquée, Déterminée, Sèche, Altruiste, Têtue.

+ C'est une brillante chirurgienne à la renommée nationale, elle est très demandée mais se montre assez sélective avec les cas qu'elle traite.
+ Elle n'a pas eu une enfance ni une vie vraiment facile, elle a toujours dû se battre pour ce qu'elle a et elle ne s'empêche pas de rappeler à quiconque qu'elle a traversé énormément d'épreuve pour arriver là où elle en est aujourd'hui.
+ Elle devait se marier à la fin de son internat avec un chirurgien plus vieux qu'elle mais elle a découvert que ce dernier la trompait avec plusieurs de ses collègues. Malgré son statut d'interne, qui ne vaut presque rien dans un hôpital, elle a obtenu qu'il se fasse renvoyé.
+ Personnage assez froid, elle est très déterminée lorsqu'il s'agit de son travail. Critiquer son travail, c'est se la mettre à dos. Au délà de ça, elle sait se montrer gentille et souriante, surtout après une opération qui s'est bien passée.
+ Elle commence à éprouver quelques sentiments pour son meilleur ami Oliver, mais après tout ce qu'elle a enduré dans sa vie et sa carrière, elle a décidé depuis longtemps de mettre un trait sur les relations sérieuses.
+ Malgré son métier où elle encourage à ne plus fumer, elle succombe parfois à la nicotine.
+ Elle a décidé de se mettre au sport, et a donc rejoint un club de tennis, et elle a l'habitude de courir les soirs où elle n'est pas prise par l'hôpital.
+ Elle envoie régulièrement de ses nouvelles à ses frères Tchad, et Mali même si Tchad ne lui répond que rarement, encore plein de remords à l'idée d'avoir causé le départ de Charlotte, leur mère.



The Lion Sleeps Tonight


Le 22 avril 1978, tout a commencé. Elle est née  un jour où tout horizon était blanc et pur, la nuit, une couche lisse de neige était doucement venue s'étaler sur les rues américaines et c'était le signe de plus: elle devait s'appeler Alaska. Elle ouvrit ses yeux bleus pour la première fois, en hurlant pour libérer ses poumons. Elle n'était alors que cette masse informe et couverte de sang que les infirmiers saisirent délicatement. Charlotte, sa mère ne put finalement contenir ses sanglots de joie en sentant sa fille endormie sur sa poitrine, Henry saisit la main de son épouse, caressant de l'autre la pommette enfantine d'Alaska. Ils étaient heureux, vraiment. Ils étaient éblouis par un bonheur que l'argent ne pourrait leur soustraire pour un instant, ils s'aimaient. Alaska était née après deux garçons, Tchad, l'aîné, un grand garçon, frêle, et timide et Mali, un vantard qui enchaînait les blagues et charades. Tous des prénoms à valeur géographique: c'était un tic de leurs parents. La géographie les faisait rêver depuis longtemps, et cet amour sincère pour les traditions d'ailleurs réunirent leur âme d'explorateurs. Ils étaient de jeunes aventuriers à la recherche du monde que la réalité avait rattrapé trop vite. Une réalité misérable. Ils étaient pauvres. Ils vivaient dans un maigre logement, modeste, et pour satisfaire les besoins de chacun, Charlotte et Henry furent obligés d'abandonner leurs rêves, abandonnant l'imagination débordante qui les avait un jour caractérisé. Henry devint banquier au stade le plus bas, et Charlotte avait été embauchée comme nourrice. Mais à la naissance d'Alaska, cela n'importait plus car ils s'aimaient. Ils s'aimaient assez pour oublier le temps d'un instant que la vie qu'ils avaient était insatisfaisante.

Le son répétitif du ballon qui se cognait au sol agaçait Henry qui triturait nerveusement sa plume. Il remonta ses lunettes rectangulaires sur son nez aquilin,  avant de saisir le contrat une énième fois. Il l'avait lu et relu, avec l'angoisse de sa réponse. Alaska lui jetait quelques coups d'oeil inquiets, elle savait ce que ces mimiques signifiaient. Un salaire en baisse, ou des menaces de licenciement. Lorsqu'il apercevait l'anxiété sur le visage de sa fille, il lui décrochait un sourire intimidé. Finalement trop déconcentré, le père des Bennett avait intimé à Mali d'arrêter de jouer et de faire ses devoirs non sans avoir à supporter les râlements incessants du jeune adolescent. Mali ne comprenait pas, ou du moins, il le faisait comme si cela ne l'importait point. Lorsque sa silhouette se fit entrevoir dans l'entrebâillement de la porte, sa soeur ne put contenir un souffle d'exaspération. Mali était arrogant, et vantard, cette fois pourtant il s'était tu. Aimant sa soeur plus que tout, il décida de ne pas la déranger alors qu'elle semblait si plongée dans son livre. Le ballon coincé sous le bras, il vint lourdement s'asseoir sur la chaise bancale et abîmée qui trônait autour de la table. Sans réfléchir avant de s'exprimer, il lança à l'attention de son père: " Ils sont où Tchad et maman? ". Un silence accablant s'abbatait alors dans la salle à manger. Henry passa sa main sur son front où des perles de sueur dégoulinèrent. La veille, dans les environs de minuit, Alaska avait entendu quelques cris qui l'avaient mené jusqu'à la scène de dispute. Dans sa main tremblotante, Charlotte tenait un sachet où une poudre blanche se balançait à chacun de ses mouvements. Elle brandissait l'objet devant Tchad, qui tête baissée évitait le regard plein de reproches. Et au fond du couloir, Henry observait d'un air impuissant. La mère, dont la chevelure hirsute et le rictus ironique faisaient ressembler à un monstre, s'égosillait, les cils couverts de larmes:
" Tchad, putain. Qu'est ce que..? Pourquoi t'as fait ça?!
- J'ai.. Je ne sais pas, v-vous aviez besoin d'argent. J'ai voulu me rendre uti...
- C'est pas ton rôle. T'as quatorze ans, tu es un enfant. C'est illégal! Tu pourrais aller en prison pour ça. Toute façon t'es né pour ça, hein... Un batard. T'es qu'un batard, pas un héros.
- Chérie, arrête. Il a merdé, c'est bon. C'est notre fils.
- C'est faux! T'es pas son père, t'as aucun pouvoir sur lui. D'ailleurs on s'casse. Je l'emmène au poste de police. "
Comme une furie, elle avait violemment saisi l'avant bras de Tchad, puis avait disparu derrière la porte d'entrée. Henry marmonnait quelques injures en tentant vainement de retenir ses sanglots. Du haut de ses onze ans, flottant dans la robe de nuit de sa mère, Alaska apparut dans le couloir encore empli des hurlements de sa mère, imprégnés dans l'air. D'un pas d'abord léger, elle finit par se ruer vers son père. La tête enfouie sur le torse de celui ci, ils pleurèrent. Pour Tchad, qui n'avait choisi ce destin. Pour Charlotte que l'alcool avait ravagé. Et pour Henry qui aimait Tchad bien plus que son père biologique. Ni Mali ni Alaska n'avaient su et devaient savoir qu'Henry n'était pas le père. En réalité, Charlotte avait mené une vie bien difficile. Abandonnée enceinte par son fiancé pour l'une de ses meilleures amies, elle avait migré au Tchad où Henry décida de l'aider. Ils s'avouèrent finalement leurs sentiments et ils décidèrent de garder tout cela secret. Mais Tchad eut rapidement compris la vérité en remarquant le courroux inhabituel de Charlotte alors qu'Henry le disputait. Si Charlotte avait perçu Henry comme son mari, elle ne l'avait jamais perçu comme le père de cet enfant. Tandis que Mali tripotait le bout de la table, un malaise s'était installé parce que ce qu'ils avaient vu et entendu, ni Alaska, ni son père n'auraient eu le courage de le répéter. La jeune fille expliqua brièvement qu'ils étaient au poste de police pour la drogue qu'il possédait. Et elle avait l'impression que son monde s'écroulait. Elle aimait Tchad, elle aimait sa famille et voilà qu'ils étaient détruits. Rayés de la carte.

L'odeur du lait chaud titillait ses narines. Alaska releva lentement le bout de son nez avec la terrible sensation que la police ne relâcherait pas son frère. Pourtant lorsqu'elle délava les escaliers délabrés, la fine ombre de Tchad se dessinait dans la salle à manger. Son dos courbé se relevait au rythme de ses hoquets et ses pleurs. Henry était adossé à l'étagère, remuant le reste de café froid qui gisait dans sa tasse ébrechée. Mali était sorti voir ses amis comme le prouvait son bol vide laissé sur la table. Alors ils étaient trois. Trois à connaître le secret. Trois à le haïr. Et trois à s'aimer. Comme à son habitude, elle vint déposer une bise sur la joue de son frère, puis celle de son père, se mettant doucement sur ses pointes de pieds. Elle chancelait toujours, mais avec cette tendresse qui ne faisait que la rendre plus belle. Ses parents ne le lui disaient jamais, mais Tchad ne manquait pas à la complimenter, de quoi donner confiance à l'enfant qui à l'inverse de Mali n'avait rien d'outrecuidant. Le silence pesant de la veille les gardait le regard rivé sur le carrelage froid et éclaté. Henry se décida malgré tout à rompre cette ambiance glaciale dans laquelle ils étaient plongés:
" Alaska a tout entendu hier. Alors, soyons clairs... Tchad, je te considère comme mon fils.
- Et, t'es mon frère. À Mali aussi... On t'aime, Tchad... "

Tchad restait assis, recroquevillé tout en essuyant les sanglots incessants qui creusaient ses charmantes fossettes. Une envie irrépressible de pleurer avec lui s'empara d'Alaska qui ne fit pourtant que poser sa main sur la sienne. Et là, il s'expliqua: après l'avoir laissé au poste, leur mère était partie. Elle l'avait insulté une dernière fois, avant de monter dans un bus. Elle était partie. Définitivement. Ils avaient eu l'espoir qu'elle revienne. Un espoir vain, maigre, idiot espoir. Mais c'était trop tard, peut être même, tant mieux. Pourtant, ils pleurèrent tous. Parce qu'ils venaient d'être abandonnés. Sans raison. Parce qu'ils pensaient avoir perdu toute valeur aux yeux d'une des personnes qui leur était le plus cher. Il se révéla par la suite que Charlotte était retournée au Tchad où elle décida de finir sa vie. Seule. Elle avait trop dit. Trop fait. Elle même ne croyait pas en ses excuses. Alors elle décida de tout plaquer.

Une porte  claqua. Mali entrait en traînant des pieds balaçant d'un geste bref le courrier sur la table. Il s'assit paresseusement, recoiffant ses cheveux bruns d'un mouvement simple de sa main gauche. De l'autre, il lisait les inscriptions sur chaque enveloppe. Henry. Henry. Des factures, rien que des factures. Il trouva donc inutile de tout lire avec attention, il balayait les noms d'un regard distrait. Et un ne fut pas celui d'Henry. Alaska Bennett. Il hurla donc à l'attention de sa soeur l'arrivée de son courrier. Le plus rapidement possible, elle courut jusqu'au salon où l'attendaient Mali et sa lettre. Elle déchira immédiatement l'enveloppe pour saisir le papier avec détermination. Acceptée. Internat. Médecine. Elle couvrit sa bouche grand ouverte de ses paumes de main en criant que c'était impossible, qu'elle n'y croyait pas. Son frère bâillait avant de demander l'air de rien:
" Quoi encore?
- J'ai... J'ai été prise. Mali, j'ai été prise à l'internat à Los Angeles. Je vais devenir médecin! "
Personne n'y croyait. Évidemment, Alaska était douée et studieuse mais elle s'était persuadé que sa classe sociale l'empêcherait d'accomplir ses rêves. Des semaines plus tard, elle était sur le paillasson de la porte à attendre le bus qui menait à Los Angeles. Tchad restait pensif, comme si ce départ soudain n'était pas si merveilleux. Depuis l'abandon de Charlotte, il n'avait cessé de culpabiliser, et voir peu à peu la famille se séparer lui faisait croire que sa mère avait eu raison de partir. Mali affichait un sourire heureux, mais jaloux. Il s'était lancé dans des études d'hôtellerie pour ouvrir son propre restaurant. Il y croyait malgré les moues peu encourageantes de sa petite amie. Et Henry ne disait rien. Il était fier. Il regardait Alaska comme celle ci aurait regardé Madilyn. Les yeux brillants d'émotions. Et le coeur serré. C'était difficile de faire ses adieux. Il appréhendait sa future vie. Los Angeles leur était si étranger qu'il ne savait quoi en penser.

Elle courait dans les couloirs de Road's Hope Hospital, ses jambes minces se frottant à la jupe qu'elle s'était décidé de mettre. Le temps était passé depuis qu'elle avait quitté le cocon familial. Elle avait tout d'abord été intimidé, mais au fur et à mesure de ses études et des compliments qu'on lui faisait, elle avait pris une certaine confiance en elle.. Elle s'était faite des amis, des ennemis. Et un fiancé. Déjà médecin depuis quelques années, il était légèrement plus vieux. Il avait ce charme de l'homme autoritaire, déterminé, qui semblait tout savoir sans s'en douter. Marc avait craqué pour son élève en cardiologie, et après quelques temps passés à se côtoyer amicalement, ils s'étaient épris l'un de l'autre. Ils étaient désormais fiancés, pour le plus grand bonheur d'Alaska. De nature sèche et peu bavarde, lorsqu'il s'agissait de son mariage, elle ne cessait de radoter les mêmes propos ennuyeux auprès de son ami Oliver. C'était d'ailleurs lui qu'elle était venue voir à l'hôpital. Lui raconter la dernière nouvelle. Elle courait sans s'arrêter, pour ne laisser les regards posés sur elle la déstabiliser. Ses mains cachaient son visage rougi par des pleurs. Elle arriva finalement près d'un corridor où quelques amis de patients discutaient d'un cas, hochant désespérément de la tête à la moindre conclusion négative. Oliver était là, tenant entre ses doigts fins un dossier. Il semblait passionné. Il l'était autant Alaska, ce fut ce qui les avait rapproché. Une fois qu'il eut fini et se dirigea vers un autre patient, avant qu'il n'ait pu exprimer un mot, la jeune femme saisit la manche de sa blouse et l'emmena jusqu'aux toilettes les plus proches, ne cessant de répéter que c'était urgent. Alors elle fondit en sanglots. Elle déballa tout. Il l'avait trompé. Elle l'avait vu dans sa voiture avec une autre. Ils s'embrassaient fougueusement. Les fiançailles furent brisées le soir même, elle avait fait sa valise et au retour de Marc, elle s'était expliqué. Sans pleurer. Sans s'énerver. Elle était partie comme un fantôme laissant derrière elle les sillons d'un amour ravagé. Elle exprima par la suite son envie de ne plus travailler à l'hôpital avec son ex-fiancé. Et ça lui fut accordé. Celui ci fut renvoyé pour avoir troublé une ambiance amicale et conviviale entre les membres du personnel. En effet, il avait couché avec nombreuses de ses collègues finalement délaissées.

Sans enfant. Sans mari. Alaska est heureuse. Elle a pu devenir ce dont elle rêvait enfant. Elle a une carrière stable, son propre appartement. Tout semble peu à peu s'emboîter. Le puzzle se complète, et la vie devient plus simple. Mais, il manque une pièce à Alaska qui feint de s'en moquer. L'amour.



+ Pseudo/prénom: Pauline.
Âge
: Quinze ans.
Où avez-vous connu le forum
: Sur un groupe Facebook de publicités.
 Suggestions: Aucune
Temps de connexion
: Je suis régulière, j'essaie de me connecter chaque jour.
Votre personnage est-il un scénario
: Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!   Scénario d'Oliver North.
Un dernier mot
: J'ai hâte de commencer.  


Code:
[color=palevioletred]NOM DE LA CÉLÉBRITÉ[/color] → [i]Rachel McAdams[/i]




Dernière édition par Alaska Bennett le Lun 22 Aoû - 10:51, édité 54 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 28/07/2016
› nombre d'opérations : 107
› pseudo : Titebrestienne
› célébrité : Emma Stone

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 12:16

Bienvenue et bon courage pour la fiche cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: Devenir chef de pédiatrie ♥
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 06/08/2016
› nombre d'opérations : 397
› pseudo : Beecky
› célébrité : Katherine McNamara
› credits : © Angie

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 12:27

Bienvenuuuuuuuuue

Bon courage pour la rédaction de ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 13:10

Merci beaucoup les filles
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 25/07/2016
› nombre d'opérations : 70
› pseudo : melon'
› célébrité : Benedict Cumberbatch
› credits : © avatar : odistole signa : u.c.

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 16:52

Bienvenue parmi nous officiellement, j'adore déjà le début de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 16:56

Merci. J'espère que le tout te plaira, j'avance petit à petit!
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: ne plus vivre caché
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 24/07/2016
› nombre d'opérations : 336
› pseudo : same old love
› célébrité : emma watson
› credits : thanks to dreamy

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 19:40

Mon dieu superbe choix de scénario !

Et puis Rachel est tellement belle

Bienvenue parmi nous en tout cas.

En revanche, ton avatar est flou, je pense que tu ne le mets pas dans la bonne zone de lien. Quand tu es dans ton profil avatar, il faut le mettre dans "Lier l'Avatar à partir d'un autre site"

_________________
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 11/03/2014
› nombre d'opérations : 270
› pseudo : MishMish (+) Sophia
› célébrité : Phoebe Tonkin
› credits : @ rastamachine, tumblr.

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 20:39

Oh j'aime déjà beaucoup le début de ta fiche (a)
Bienvenue parmi nous ma jolie.

_________________
Because everything's changing
It started out as a feeling which then grew into a hope. Which then turned into a quiet thought. Which then turned into a quiet word and then that word grew louder and louder. 'Til it was a battle cry, I'll come back. When you call me, no need to say goodbye. ©️ sweet peach
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 25/07/2016
› nombre d'opérations : 286
› pseudo : b♦h
› célébrité : sophia bush.
› credits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Jeu 18 Aoû - 22:41

Bienvenue & bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Ven 19 Aoû - 10:50

Paige> Merciiii et oui ce scénario déchire! Pour l'avatar, j'ai fait par fichier finalement. Et merci pour ces avatars, sur téléphone c'est difficile de faire le sien.
Jezabel> Merci beaucoup, ça fait plaisir de voir que ça plaît!
Zoey> Merci, mais pas besoin de chance quand on a le   talent!

Merci vous tous
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Ven 19 Aoû - 10:52

Bienvenue parmi nous !!
Tu fais un heureux ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Ven 19 Aoû - 13:22

Merci Katelyn!
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: ne plus vivre caché
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 24/07/2016
› nombre d'opérations : 336
› pseudo : same old love
› célébrité : emma watson
› credits : thanks to dreamy

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Ven 19 Aoû - 18:09

Ah ah oui mais du coup, l'image apparait flou sur le forum pour cela que je te conseillais de mettre le lien dans la bonne zone

Mais je comprend, en tout cas

_________________
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: Manger sans grossir et boire sans être bourrée.
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 15/08/2016
› nombre d'opérations : 101
› pseudo : utilisatrice me gusta
› célébrité : Lily Collins
› credits : Schizophrenic & hqgifhunting

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Sam 20 Aoû - 9:32

Bienvenue !  
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Sam 20 Aoû - 11:13

Merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 02/08/2016
› nombre d'opérations : 144
› pseudo : queen b.
› célébrité : rachel bilson
› credits : blondie (avatar) + sian (signature)

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Sam 20 Aoû - 14:59

Bienvenue ici; excellent choix de scénario
Si tu as besoin, n'hésites pas à contacter un membre du staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Lun 22 Aoû - 10:47

Merci Marley!

Je crois que cette fiche est terminée, j'attends la validation d'un administrateur et d'Oliver.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 25/07/2016
› nombre d'opérations : 70
› pseudo : melon'
› célébrité : Benedict Cumberbatch
› credits : © avatar : odistole signa : u.c.

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Lun 22 Aoû - 10:51

Mais je valide mille fois ! C'est plus que parfait ! T'as cerné le personnage et j'ai qu'une hâte, c'est qu'on puisse rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Lun 22 Aoû - 10:55

Je te remercie mille fois alors! Et tout fini au téléphone, hé hé! Moi aussi, j'ai très hâte de RP!
Revenir en haut Aller en bas
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Life› embauché le : 16/01/2014
› nombre d'opérations : 299
› pseudo : MishMish + Sophia
› célébrité : Dakota Johnson
› credits : @ Princess, may0osh.tumblr

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Lun 22 Aoû - 13:25



- Félicitations -
Tu peux te rendre à l'hôpital !


Je confirme ma première opinion, j'aime vraiment ta fiche. J'aime ce personnage, son caractère, son histoire.


Voilà, tu as réussi ! Tu as réussi à tenir le coup jusque là, tu es à présent dans l'enceinte de l'hôpital. Avant de pouvoir te lancer, corps et âme dans le RP, certaines choses sont à faire. Tout d’abord, il faut que tu vérifies que ton avatar a été recensé ici. Après, tu ne comptes pas te tourner les pouces toute la journée, tu as bien un petit métier, tu trouveras le recensement des métiers ici. Dormir ? De temps en temps, c’est essentiel, dormir dans la rue tu ne feras pas ! Viens créer ton logement par ici. Pour terminer, si tu as la moindre question concernant l'hôpital, n’hésite pas à en faire dans ce sujet. Tu es à présent libre de tes actes, cours, vole, sache que les administratrices seront à ton écoute.
Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous.

_________________
I get a good feeling !
I follow the Moskva, down to Gorky Park. Listening to the wind of change ! An August summer night, soldiers passing by listening to the wind of change ! The world is closing in, did you ever think !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
❝ Invité


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   Lun 22 Aoû - 13:31

Merci beaucoup Diane, je file faire tout ça
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Alaska Bennett   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alaska Bennett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Coop X2] Froid glacial en alaska
» mission alaska 1 + mission apprentissage
» Nom de code : poilus d'Alaska (documentaire)
» Demande d aide pour création de scéne alaska
» Suprématie allemande en Atlantique Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road's Hope :: Second step :: the pursuit of happiness :: welcome home-