AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I'm cast beneath her spell [PV : Alaska]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 25/07/2016
› nombre d'opérations : 70
› pseudo : melon'
› célébrité : Benedict Cumberbatch
› credits : © avatar : odistole signa : u.c.

MessageSujet: I'm cast beneath her spell [PV : Alaska]   Mer 24 Aoû - 9:41



❝I'm cast beneath her spell❞
Alaska & Oliver
Regarder une opération, c’était similaire à un concert de l’orchestre philharmonique, comme une sorte d’ode à la pratique de la médecine. Comprendre ce genre de comparaison était difficile, mais pour un chirurgien comme Oliver, c’était au contraire très simple : C’était un spectacle. Et puis, l’actrice principale de ce spectacle n’était autre que le Docteur Bennett, celle qu’il considérait volontiers comme sa meilleure amie et confidente, celle qu’il admirait autant pour son énorme talent que pour sa beauté ravageuse. Il la connaissait par cœur, il savait parfaitement comment elle fonctionnait, après tout, ils se connaissaient depuis plus de dix ans, chacun ayant assisté à des centaines d’heures de bloc en commun. Mais ce qui le fascinait le plus chez elle, c’était sa façon de tenir un cœur, sa façon de tenir un scalpel, sa façon d’être une chirurgienne tout simplement. En un sens, il l’enviait. Il était certes très bon dans sa spécialité, mais elle était d’un tout autre niveau à ses yeux. De temps en temps, ils se regardaient droits dans les yeux, que ce soit lui qui opère un cerveau, ou elle un cœur, ils discutaient par le regard, lorsqu’ils bloquaient. Ce genre de discussion informelle, ça s’était créé sur le tard, alors qu’ils n’étaient que des internes fougueux et désireux de tout conquérir. Ils se sont serrés les coudes, il a toujours voulu la soutenir, malgré tous les choix hasardeux qu’elle avait pu faire, malgré le fait qu’elle ne s’était jamais rendue compte, encore aujourd’hui, des sentiments qu’il pouvait éprouver pour elle. Mais doucement, il était tiré de son air contemplatif. Sa fille lui posait beaucoup de questions ces temps-ci. Que ce soit sur sa mère, sur les circonstances qui les ont poussés à se quitter elle et lui, cela forçait Oliver à se remettre en question. Son lourd secret, ce fardeau qu’il traîne depuis tant d’années. Pourquoi ne pas s’en débarrasser ? Pourquoi ne rien dire à sa fille était la solution pour laquelle il avait opté. Alaska avait enfin fini sa chirurgie. Cela faisait déjà une heure qu’il était là, une heure qu’il avait décidé de tout dire à son amie de longue date, de lui demander conseil. Car elle était différente de lui. Elle l’aidait quelque part à être un meilleur chirurgien. Mais là, c’était d’un autre ordre, ici c’était personnel. Il n’avait jamais demandé à Alaska de choses trop personnelles. Leur amitié avait toujours été basée sur un cadre professionnel, bien que très souvent cette dernière venait chez lui. Il se rappelait au doux souvenir des soirées à l’approche des examens pour devenir titulaires, lorsqu’ils passaient des heures tard le soir à étudier chez Oliver.  Mais là, il allait briser un mûr : cela concernait la relation entre Oliver et sa fille. Et il n’était même pas sûr de ce que pourrait penser la chirurgienne de tout cela. C’était un thème dont il n’avait jamais parlé à personne. Seul lui connaissait cette triste vérité. Descendant pour attendre la jeune femme à la sortie du bloc opératoire, il l’accueillait avec un large sourire « - Je suppose que les félicitations sont de mise, ma chère … J’aurai besoin de toi pour un truc, donc rejoint moi dans dix minutes à la cafétéria. Tu dois être affamée après ta « performance ». » Il était stressé, et en période de stress, il s’essayait souvent à un humour douteux, qui ne faisait rire personne, ni même lui. Mais très certainement qu’elle s’était habituée depuis tout ce temps.

Il attendait maintenant Alaska sur une table. La cafétéria était presque vide, après tout il était déjà 21 heures, l’hôpital à ce genre d’horaire n’était pas énormément fourni en monde. Deux gobelets de café se situaient devant lui, il était sur son portable comme à son habitude, tapotant des textos sur ce dernier, mettant de l’ordre dans son cloud, bref douce technologie.





© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'm cast beneath her spell [PV : Alaska]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Judge Articles: Casting a Spell
» [Spell Fire]
» [Résolu] double cast
» Saint-Cast 1758 : une idée de jeu pour VaeVictis ?
» [WM/H] Animus & animus cast as spell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road's Hope :: Fourth step :: Compulsory passage :: Cafeteria-