AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


No Worries
Life› embauché le : 24/08/2016
› nombre d'opérations : 11
› pseudo : melon'
› célébrité : Colin Firth
› credits : avatar : © Tag. signature : © u.c

MessageSujet: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 20:16



- Percival Hellstrom -
Everybody knows where you go when the sun goes down


+ nom et prénom : Percival, son prénom, sa propriété, ce qui le différencie tellement des autres. Tiré d'uns des chevaliers de la table ronde, son prénom signifie énormément aux yeux du gynécologue. Hellstrom, un nom influent de la bourgeoise anglaise, son père et son grand père ayant fait fortune dans le domaine de l'industrie agricole. Son frère est même un membre influent des Tories, le parti conservateur anglais. + âge : cinquante-deux ans ont passé depuis qu'il a été mis au monde. Il en a fait du chemin, depuis ce temps. + date et lieu de naissance : Il naît le treize mai mille neuf cent soixante-quatre à Bath dans le Somerset au sud-ouest de l'Angleterre.+ nationalité et origine(s) : En voilà un britannique qui correspond exactement aux codes du peuple de sa majesté la reine Elizabeth II + profession/études : Gynécologue-obstétricien, il consacre aussi beaucoup de temps à enseigner à l'université de médecine de Los Angeles. + statut civil : Marié depuis très longtemps, sa femme est dans un état végétatif d'où elle ne sortira probablement jamais. +  situation financière : Aisé, sa famille est une famille riche d'Angleterre et à la mort de ses parents il a hérité d'une coquette fortune qu'il a partagé avec son frère. + groupe : in too deep.


This Is Why We Fight


✃ Comment êtes vous arrivé au Road's Hope Hospital? Je suis arrivé un peu par hasard. J'étais invité à une conférence ici à Los Angeles, une conférence qui ne m'intéressait même pas et j'ai rencontré le Président de l'hôpital à l'époque qui m'avait offert un verre. L'Angleterre commençait à nous lasser, ma femme et moi et nous avons donc décider de déménager ici.
✃ Quels sont vos pires et meilleurs souvenirs dans cet hôpital ? C'est assez délicat pour moi. Mon pire souvenir est très certainement d'avoir été appelé alors que j'étais en consultation, de courir comme un dérâté dans tout l'hôpital pour voir que mon épouse, ma chère et tendre n'allait jamais plus m'adresser la parole, tenir ma main, m'entendre me plaindre. Mon meilleur souvenir, c'est très certainement le jour où j'ai rencontré la jeune Paige ... Une jeune femme pétillante, intelligente, dévouée. Cela peut sembler étrange mais je crois que c'est à ce moment là que j'ai craqué pour elle. Mais gardez cela pour vous.
✃ Comment voyez vous votre avenir aujourd'hui? J'ai cinquante-deux ans. Je ne conçois plus l'avenir depuis déjà deux ans. Je suis arrivé à un point où l'avenir est utopique. Comment parler d'avenir alors que mon épouse ne se réveillera probablement jamais de l'état végétatif dans lequel elle se trouve ? L'espoir ne m'est pas permis hélas.


GENEREUX, MANIAQUE, INTEGRE, RANCUNIER, CALME, ANXIEUX, FRANC, TÊTU.


Charmant au possible avec ses patientes, cela peut sembler improbable mais il est passionné par son métier. Et il n'apprécie guère lorsque certains de ses collègues utilisent cette spécialité de façon lubrique. Il est très professionnel et met un point d'honneur à toujours mettre ses patientes le plus confortable et le plus à l'aise possible.  + Très fier de ses racines britanniques il lui arrive très souvent après quelques verres de trop d'entonner le mythique "God save the Queen" lorsqu'il rencontre un autre britannique.  + Il rencontra sa femme juste avant d'intégrer l'école de médecine et est tout de suite tombé fou amoureux d'elle. Le mariage a toujours été une chose sacrée aux yeux de Percival, et de voir sa femme dans un tel état l'a changé et pas vraiment en bien. Mais il se sent lié à elle, malgré les sentiments qu'il peut éprouver pour une autre. + Il lui arrive parfois, lorsqu'il est perdu dans ses pensées, lorsque la gouaille de sa femme lui manque d'imaginer ce qu'elle pourrait lui dire à tel ou telle occasion. Depuis que sa femme l'a quitté, du moins lorsqu'elle est tombé dans cet état végétatif, il s'est procuré trois chiens, des cavalier king charles qu'il considère comme ses enfants + Ne pas avoir d'enfant a toujours été un regret aux yeux de Percival, sa femme étant imperméable à ce point-là, mais par amour pour elle, il a compris depuis longtemps qu'il ne serait jamais père et s'est fait à cette idée. + Il apprécie les bons plaisirs de la vie et une soirée réussie à ses yeux est une soirée passée avec comme compagnons du whiskey pur malt, des cigares cubains un bon Dickens et un feu de cheminée. Un cliché, mais qui est tellement bon aux yeux du médecin. + Sa jambe le fait énormément souffrir des suites d'un accident de voile. Il prend énormément d'anti-douleurs, bien qu'il fasse attention à sa consommation, son métier étant tout pour lui. Il apprend doucement à vivre avec, même si cette douleur n'a jamais été comparable à celle qu'il a eu lorsque sa femme est devenue un légume.



The Lion Sleeps Tonight

Il était planté là, à admirer cette jeune infirmière, espionnant ses moindres faits et gestes, esquissant des regards interrogateurs. Il ne s’était toujours pas décidé à l’abordée, bien que leur dernière discussion avait été réellement passionnante. Il hésitait, il ne savait même pas sur quel pied danser, ni même ce qu’il comptait faire. Tout ce qu’il savait, c’était qu’elle soulevait beaucoup trop de questions aux yeux de Percival et que cela ne lui plaisait pas. Lui d’un naturel plutôt solitaire, était prit d’une étrange fascination pour une simple infirmière à qui il n’avait parlé qu’une fois. Une discussion pouvait elle susciter autant d’interrogations ? Tombait-il sous le charme d’une femme qui pourrait facilement être sa fille ? Percival laissait cette hypothèse au placard, ce n’était que ses hormones qui lui jouaient un tour, après tout, cela faisait 15 ans qu’il n’avait pas touché une femme, 15 ans qu’il s’empêchait ne serait-ce que d’avoir l’idée de tromper sa femme. Une situation pittoresque, une sorte de quiproquo, mais il ne pouvait en être autrement. Mais il était là, debout dans ce couloir pourtant bondé, perdu dans ses pensées. Il se mettait la pression tout seul, mais une petite voix dans sa tête le poussait à aller à nouveau l’aborder. Elle l’intéressait et pas que physiquement. Et il devait nourrir cet intérêt, sinon ça allait lui rester pendant des journées entière. Rien que pendant cette journée, il n’avait fait que penser à elle, penser à leurs mots échangés, à leurs rires qui s’accordaient parfaitement. Il se décida finalement à l’abordée, à lui demander si elle serait intéressée pour aller voir un de ces vieux films projetés de temps à autres sur Hollywood Boulevard. Il n’était même pas sûr de ce sur quoi il se lançait, mais pour la première fois, depuis tant d’années, il se risquait à quelque chose. Et le bien que procurait ce genre de risques valait le détour.

Percival était dans sa chambre, allongé, comme à son habitude. Il revenait de la maison de repos où il avait laissé sa femme. Avec ses horaires, son travail, il lui était tout simplement impossible de s’occuper d’elle. Il avait essayé 15 ans auparavant de payer quelqu’un de jour et de s’occupait d’elle la nuit. Mais cette dernière demandait une assistance constante. Il se sentait mal. Mal pour elle, pour lui-même, pour le sort qui s’acharnait contre lui. Un instant, il eût une pensée pour la jeune Paige. Il ne savait plus quoi penser de tout cela. Il avait cinquante-deux ans et n’était certainement pas né de la dernière pluie. Leurs rencontres, leurs sorties, leurs discussions, ils avaient tout d’un couple. Et elle semblait elle aussi en vouloir plus que ce qu’il ne lui offrait jusqu’à présent.  Il avait ardemment envie de répondre par la positive à la requête non avoué de la jeune infirmière. Mais était-ce raisonnable ? L’âge était un facteur, mais c’était surtout son engagement envers sa femme qui le freinait. Perdu dans ces pensées, à méditer dans la chambre plongée dans l’obscurité, il arriva tout de même à s’endormir. « -Darling. » Il était dans son songe, la voix de sa femme le réclamait. Une sorte de songe surréaliste, qu’il oubliait aussitôt ses yeux ouverts : « - Tu crois que je devrais prendre la couverture blanche ou la couverture rose ? Je ne veux pas que notre fille ait ce cliché de la chambre rose pour les filles … » Dans ce rêve, dans cet espèce de délire où il s’était plongé, sa femme, Delilah lui tendait ces couvetures. « - Et bien tu devrais prendre rose … Depuis quand s’inquiète-t-on des clichés ? Nous sommes nous-mêmes des clichés ambulants. » Constat accablant, ce rêve tournait à une revue en profondeur des inquiétudes du médecin. « - Tu as raison … Tu sais, tu devrais sortir avec elle. Je ne suis pas excitée par tout ça, mais elle plaît. Et si elle doit me remplacer, je veux quelqu’un qui puisse s’occuper de toi. » Toujours plongé dans ce délire personnel, Percival ne se rendait même pas compte du ridicule de son rêve : « - Elle ne va pas te remplacer … Personne ne peut te remplacer. En fin de compte, je pense que la couverture blanche serait meilleure, c’est plus sobre et moins agressif pour un bébé. » Il était soudainement tiré de son sommeil par son réveil. Il se souvînt quelques secondes de ce rêve, puis par les mystères du cerveau humain, il oubliait tout de ce rêve, comme si finalement, c’était un délire qui devait rester enfoui en lui-même, que son subconscient interdisait de se dévoiler.



+ pseudo/prénom : S./melon'. + âge : 21 ans. + où avez-vous connu le forum : j'ai déjà deux comptes ici et je l'ai trouvé sur bazzart !. +  suggestions : toujours rien à redire, vous êtes parfaits ! . + temps de connexion : tout les jours à peu près !. + votre personnage est-il un scénario : oui, le scénario de la magnifique Paige !. + un dernier mot : Venez comme vous êtes ! PALAPAPINPIN.

Code:
[color=palevioletred]COLIN FIRTH[/color] → [i]percival hellstrom[/i]




Dernière édition par Percival Hellstrom le Mer 24 Aoû - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 10/08/2016
› nombre d'opérations : 104
› pseudo : L-J
› célébrité : Blake Lively
› credits : @Mellow Bird

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 20:17

Re-bienvenue ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: ne plus vivre caché
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 24/07/2016
› nombre d'opérations : 336
› pseudo : same old love
› célébrité : emma watson
› credits : thanks to dreamy

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 20:48


_________________
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Life› embauché le : 16/01/2014
› nombre d'opérations : 299
› pseudo : MishMish + Sophia
› célébrité : Dakota Johnson
› credits : @ Princess, may0osh.tumblr

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 21:05

Comment rendre une femme heureuse
Bon courage pour cette fiche

_________________
I get a good feeling !
I follow the Moskva, down to Gorky Park. Listening to the wind of change ! An August summer night, soldiers passing by listening to the wind of change ! The world is closing in, did you ever think !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: Manger sans grossir et boire sans être bourrée.
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 15/08/2016
› nombre d'opérations : 101
› pseudo : utilisatrice me gusta
› célébrité : Lily Collins
› credits : Schizophrenic & hqgifhunting

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 21:15

Bienvenue !
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 25/07/2016
› nombre d'opérations : 286
› pseudo : b♦h
› célébrité : sophia bush.
› credits : Schizophrenic

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 21:46

(re) Bienvenue & bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: Atteindre le plus haut des sommets. Diriger l'hôpital.
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 20/08/2016
› nombre d'opérations : 59
› pseudo : elow ;
› célébrité : manish dayal ;
› credits : elow ;

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 22:22

CE CHOIX, IL EST PARFAIT!
Anurag le vénère

Re-bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Life› embauché le : 25/07/2016
› nombre d'opérations : 243
› pseudo : queen b.
› célébrité : nina dobrev
› credits : hook me up

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 22:43

Rebienvenue, très bon choix comme toujours

_________________
Nulle amie ne vaut une sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: Devenir chef de pédiatrie ♥
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 06/08/2016
› nombre d'opérations : 397
› pseudo : Beecky
› célébrité : Katherine McNamara
› credits : © Angie

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 22:47

Re bienvenue hihi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINISTRATEUR
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams: ne plus vivre caché
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 24/07/2016
› nombre d'opérations : 336
› pseudo : same old love
› célébrité : emma watson
› credits : thanks to dreamy

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Mer 24 Aoû - 22:59



- Félicitations -
Tu peux te rendre à l'hôpital !


j'adore j'adore j'adore    


Voilà, tu as réussi ! Tu as réussi à tenir le coup jusque là, tu es à présent dans l'enceinte de l'hôpital. Avant de pouvoir te lancer, corps et âme dans le RP, certaines choses sont à faire. Tout d’abord, il faut que tu vérifies que ton avatar a été recensé ici. Après, tu ne comptes pas te tourner les pouces toute la journée, tu as bien un petit métier, tu trouveras le recensement des métiers ici. Dormir ? De temps en temps, c’est essentiel, dormir dans la rue tu ne feras pas ! Viens créer ton logement par ici. Pour terminer, si tu as la moindre question concernant l'hôpital, n’hésite pas à en faire dans ce sujet. Tu es à présent libre de tes actes, cours, vole, sache que les administratrices seront à ton écoute.
Nous te souhaitons un bon jeu parmi nous.

_________________
On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 20/08/2016
› nombre d'opérations : 70
› pseudo : Margot.
› célébrité : Selena Gomez
› credits : money honey (avatar)

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   Jeu 25 Aoû - 2:05

Owh, il nous faudra un lien !
Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


No Worries
Life

MessageSujet: Re: Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival   

Revenir en haut Aller en bas
 

Everybody knows where you go when the sun goes down ‹ percival

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road's Hope :: Second step :: the pursuit of happiness :: welcome home-