AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Jimmy|| You ! Shook Me All Night Long ♪♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


No Worries
Registers
Your Dreams:
TO DO
:
Relationships
:
Life› embauché le : 17/01/2014
› nombre d'opérations : 142
› pseudo : Zombrex
› célébrité : Dylan O'Brien
› credits : tumblr

MessageSujet: Jimmy|| You ! Shook Me All Night Long ♪♫   Dim 19 Juin - 17:28



- Jimmy Grayson -
Back in black.


+ nom et prénom : Jimmy Grayson. + âge : 24 ans. + date et lieu de naissance : 17 mai à Los Angeles. + nationalité et origine(s) : Nationalité américaine, origine canadienne. + profession/études : brancardier. + statut civil : célibataire. +  situation financière : normal. + groupe : RUSSIAN ROULETTE .


This Is Why We Fight


✃ Comment êtes vous arrivé au Road's Hope Hospital? J'ai toujours vécu à Los Angeles alors c'est plutôt logique que j'ai choisis ce grand hôpital pour faire mes petites magouilles. Ouai je ne suis pas devenu brancardier pour le plaisir, c'est pas vraiment un métier passionnant, enfin pas vraiment pour moi. A la base si j'ai commencé à bosser ici c'était pour ma mère, on avait pas vraiment les moyens de lui payer ses médicaments, j'ai donc commencé à voler. Au début je venais simplement en visite à l’hôpital -pour voir personne bien sur- et je piquais des médocs. Et puis j'ai commencé à bosser ici, c'était beaucoup plus simple, aujourd'hui je revend toutes sortes de choses que je vole à l’hôpital, ça me rapporte pas mal de frique.
✃ Quels sont vos pires et meilleurs souvenirs dans cet hôpital ? J'ai pas vraiment de pire souvenir dans cet hôpital, à part quand ma mère s'est fait hospitalisé il y a des années de ça. Le moment où on a apprit qu'elle avait un cancer et qu'il allait falloir qu'elle se batte pour vaincre la maladie. En ce qui concerne les bons souvenirs j'en ai pas mal, j'ai un amis qui bosse avec moi et avec qui on fait les pires conneries possible et imaginable.
✃ Comment voyez vous votre avenir aujourd'hui? J'en sais fichtre rien, surement pareil que maintenant. J'avoue ne pas vraiment y penser en général. Je préfère voir au jour le jour, profiter de la vie et ne pas penser à ce que je vais faire demain.


SOLITAIRE, SARCASTIQUE, AMUSANT, DÉFAITISTE, RÊVEUR, TÊTU, CHARMEUR, CASSANT.


J'aime sortir quand il pleut, sentir chaque goutte sur mon visage, ça me fait me sentir libre. + J'aime passer des soirs tranquille entre amis à la maison. + Je fais toujours le ménage avec la musique à fond, au grand plaisir de mes voisins. + J'aime passer mes dimanches après-midi à bricoler ma voiture. + Je n'arrive pas à arrêter la cigarette. + J'aime m'affaler dans mon canapé pour regarder la série Lost, mêmes si j'ai déjà vue tous les épisodes je ne me lasserai jamais de les regarder. + Je fais divinement bien la cuisine. + Je suis un accro du sport, je ne passe pas une journée sans courir ou sans toucher la balle, ça m'aide à me vider la tête et à réfléchir posément. + Je suis un peu du genre à prendre tout à la rigolade, j'arrive à rendre les situations plus drôle enfin je sais pas vraiment comment expliquer, mais j'aime rigoler et ça peu être un peu pesant quand on veut me parler sérieusement. + Mêmes si je ne l'avoue à personne je pleure à chaque fois devant le film Pearl Harbor. + Je suis un grand fan d'ACDC, j'ai même eu la chance d'assister à un de leur concert, c'était une tuerie. + J'aime rester seul certains soirs, me coucher dans l'herbe dans le silence et regarder les étoiles. + Je suis un accro du coca-cola, je ne peux pas passer une journée sans en boire au moins un verre.



The Lion Sleeps Tonight

17 mai 1992 • C'est ce matin là au alentour de trois heures du matin que ma mère a mis au monde son deuxième garçon, une pluie battante tapait sur le toit de l’hôpital de Los Angeles. Ma mère n'a pas cessé de me dire que ça a été le plus beau jour de sa vie et qu'elle ne regrette absolument pas de ne pas m'avoir fait adopter. Oui ma mère est une mère célibataire, mon salop de père l'a quitter sans un mot alors qu'elle était enceinte de six mois, la laissant seule avec mon grand frère. Elle nous a donc élevée seule, sans l'aide de personne, elle n'avait plus de famille seulement quelques amis chère qui l'ont aidé du mieux qu'ils pouvaient. J'ai eu une belle enfance, mêmes si m'a mère n'avait pas beaucoup d'argent elle nous donnait tout l'amour qu'elle pouvait et ça nous suffisais largement. J'étais un enfant souriant pleins de vie, j'aidais beaucoup ma mère dans les taches ménagères etc. Je sentais qu'elle avait besoin de moi et je ne pouvais pas la laisser tout faire et mon frère était de mon avis.

26 mai 2000 • Ce jour là restera à jamais gravé dans ma mémoire, je venais d'avoir huit ans, mon frère venait de sortir et ma mère rentrait de son travail quand un homme a débarqué dans notre maison et a commencé à crier sur ma mère. Je ne comprenais pas ce qu'il se passait, il a commencé à prendre ma mère violemment par le bras et à la secouer en criant "Où sont-ils ? Où sont mes enfants ?" C'est là que j'ai compris que cet homme était mon père, en me voyant il lâche brutalement ma mère contre le frigo et s'approche de moi rapidement et m'embarque à l’extérieur de la maison pour m'enfermer dans sa voiture. J'ai crié comme un fou, mais personne n'est venu à mon secours et il m'a emmené, on a roulé des heures sans s’arrêter. Mes larmes ne se sont pas arrêter de couler tout le trajet et j'ai fini par m'endormir sur la banquette arrière à bout de force. Quand j'ai ouvert les yeux je me trouvais dans un lit, dans une chambre que je ne connaissais pas et cet homme était là à me regarder dormir. J'ai de suite eu peur de lui et j'ai repensé à la façon dont il avait jeté ma mère dans la cuisine. Il tremblait devant moi et avait une mine affreuse, j'avais peur qu'il me fasse du mal, qu'il me tue ... Les larmes sont arrivés à nouveau sur mes joues, j'ai commencé à appeler ma mère et ça l'a vraiment mis en colère, il s'est avancé vers moi et a commencé à me taper violemment dans le ventre. "Alors c'est ça tu ne veux mêmes pas connaitre ton père ? Si tu ne veux pas de moi, tu n'aura personne !" Voici les derniers mots que j'ai entendu sortir de la bouche de mon père, il a sortit un couteau de sa poche et me la planté dans le ventre à plusieurs reprise avant que je ne tombe dans un sommeil profond. J'ai fini par me réveiller dans une chambre d’hôpital ma mère et mon frère à mes côtés m'expliquant que je n'avais plus rien à craindre et que l'homme qui m'avait fait tout ça était en prison. Voilà la pire journée de ma vie dont les cicatrices me hantent tout les jours.

3 novembre 2008 • Le lycée, surement les plus belles années de ma vie, les fêtes, les filles, le football américain, je me sentais comme le roi du monde à cette époque là. J'avais absolument tous ce que je voulais et j'en profité à fond. Ma mère travaillait en tant que femme de ménage et moi je faisais un petit boulot de barman pour l'aider un peu. Je passe aussi le plus claire de mon temps à m’entraîner, le football américain est vraiment un sport que j'adore. Bien que je n'ai pas vraiment la carrure pour, je courrais vite et c'était apprécier de mes coéquipiers.

14 avril 2011 • Je pense que ce jour restera à jamais gravé dans ma mémoire comme le pire de tous, ma mère nous annonçant à moi et mon frère qu'elle était atteinte d'un cancer. Ce fut le coup de massue ... Ma mère qui avait fait tant pour nous ne pouvait pas nous quitter comme ça, je ne pouvais pas le concevoir. Bien évidement n'ayant pas l'argent nécessaire pour une prise en charge complète à l'hopital, ma mère devait se contenter de simple antidouleur, qui ne l'aidait absolument pas à guérir. Et j'ai décidé que ça ne se passerai pas comme ça, je ne pouvais pas la laisser mourir sans rien faire ! Je me suis renseigné sur les médicaments qui pourraient l'aider et je me suis pointé à l'hopital et j'ai commencé à voler de quoi la sauver. Vous allez me dire que ça ne se fait pas, que d'autres personnes en ont besoin, mais ma mère en a besoin et je ne suis pas du genre à culpabiliser.

13 juin 2016 • Aujourd'hui je suis brancardier au road's hope hospital, c'est pas un métier que j'affectionne particulièrement, mais il me permet d'avoir accès plus facilement aux médicaments, au début je les volais pour ma mère, mais maintenant que mon frère à les moyens de lui payer ce qui lui faut, je me fais plaisir à revendre un tas de truc. Adrénaline, morphine, tout sorte de médicaments ayant besoin d'une ordonnance, moi la seule chose que je demande c'est de l'argent et ça marche plutôt bien j'ai pas à plaindre.



+ pseudo/prénom : Mely/Zombrex. + âge : 23 ans. + où avez-vous connu le forum :  What a Face . +  suggestions :   . + temps de connexion :   . + votre personnage est-il un scénario :    + un dernier mot :   .

Code:
[color=palevioletred]DYLAN O'BRIEN[/color] → [i]jimmy grayson[/i]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Jimmy|| You ! Shook Me All Night Long ♪♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PARTY ALL NIGHT LONG (Lenny & Isaac & Naël)
» Shadow Night
» Pirates Tueurs de Long Drong Sylver - Bardés de Pistolets
» [Moc] Takanuva avec un long coup
» Fight Night Round 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Road's Hope :: Second step :: the pursuit of happiness :: welcome home-